Mathias Auclair

Mathias Auclair, directeur du département de la Musique de la Bibliothèque nationale de France parlera au micro de paule-henriette Levy, d’une exposition qui a lieu à la Bibliothèque-musée de l’Opéra de Paris jusqu’au 5 mars 2017, consacrée à Léon Bakst.
 

Interview 02/01/2017


 

 

À propos de l’exposition

 

 
Peintre, décorateur et théoricien, Léon Bakst (1866-1924) a été l’un des chefs de file de l’avant-garde des artistes russes réunie au sein du groupe « Le Monde de l’art ». Principal collaborateur des Ballets russes lors de leurs premières saisons, il dessine les décors et les costumes de plusieurs chefs-d’œuvre : Shéhérazade, Le Spectre de la rose, L’Après-midi d’un faune, Daphnis et Chloé… Son œuvre révolutionne non seulement la décoration théâtrale, mais aussi la mode et les arts décoratifs. À l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de la naissance de l’artiste, l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France organisent une exposition rétrospective qui présente au travers de 130 œuvres environ le portrait d’un artiste total qui pensait son art comme une action. Elle permet de suivre l’itinéraire d’un artiste russe devenu une figure du Tout-Paris, d’un peintre qui a formé Chagall et qui a été l’ami de Picasso ; un artiste qui a surtout contribué à créer l’esprit et la sensibilité de l’avant-guerre de 1914 grâce à des créations fiévreuses dominées par l’érotisme des corps, des créations conçues en dialogue avec les celles de Claude Debussy, Maurice Ravel, Igor Stravinsky, Gabriele D’Annunzio, Vaslav Nijinski ou Ida Rubinstein ; des créations enfin qui ont reçu les éloges appuyés de Marcel Proust ou Jean Cocteau et qui continuent d’inspirer jusqu’à nos jours, d’Yves Saint Laurent à Karl Lagerfeld.

*• Bibliothèque-musée de l’Opéra. Tous les jours, de 10h à 17h (accès jusqu’à 16h30) fermé à partir de 13h samedi 7 et dimanche 8 janvier, dimanche 12, samedi 18 et dimanche 19 février 2017 (accès jusqu’à 12h30)
• tarif plein : 11 € ; tarif réduit : 7 €
• Réservations sur le site de l’Opéra de Paris