Benoît Rayski

arton21999-20903Paule-Henriette Lévy reçoit, Benoît Rayski, journaliste et essayist, auteur du livre «Comment je suis devenu un sale français » publié aux Editions du Rocher .

Interview 06/12/2015

 

 

 

À propos du livre

dfgfhgjhgkjoiuPendant longtemps, je fus domicilié dans une de ces poupées-gigogne russes qui sont une et plusieurs à la fois. Une poupée juive, la plus grande, contenait une poupée communiste, plus petite, cette dernière abritant une poupée française, plus petite encore. Un jour de juillet 2014 la poupée tomba par terre et se brisa : des milliers de manifestants, je les ai entendus place de la Bastille, criaient « mort aux Juifs ! » dans les rues de Paris. J’ai réalisé alors que j’étais aussi un « sale Français », en plus d’être un « sale Juif ». Ce livre violent et vengeur est le récit d’une métamorphose. Mais c’est aussi un cri d’amour. Saisi par l’émotion en l’écrivant, j’ai ressenti le besoin de redécouvrir Beaugency, Brocéliande, Rocamadour cachés depuis trop longtemps par La Courneuve, le Val Fourré et Les Minguettes. »