Patricia Reznikov
Romancière et lectrice

Sabine Mulko reçoit dans son émission « Solidarité plurielle », Patricia Reznikov, romancière, qui publie « La nuit n’éclaire pas tout », aux Éditions Albin Michel.

Interview 16/11/2011

 

À propos du livre

« Qu’avais-je d’autre à faire que de me laisser entraîner comme un vieux mammouth empaillé à l’autre bout de l’Europe par une inconnue bizarre et anorexique ? » Quand on s’appelle Benjamin Himmelsbar, qu’on est un vieil écrivain en proie aux doutes et qui n’écrit plus, un solitaire qui a pour tout confident son hamster Igor, et qu’on rencontre une jeune femme mystérieuse qui se dit chasseuse de miracles, sorte d’Alice au pays des merveilles qui remonterait le temps, on la suit… De Paris à Amsterdam, de Londres à Turin, au fil de rencontres insolites et savoureuses qui font revivre l’Europe cosmopolite des années 20, les poètes russes de l’émigration, les écrivains américains du Paris des années folles, le Berlin disparu, chacun d’eux va lever ses propres énigmes tout au long d’une errance en forme de puzzle vertigineux. Par sa liberté et sa fantaisie propres au roman anglo-saxon, qui mêlent humour, érudition, légèreté et tragique, son atmosphère envoûtante, La nuit n’éclaire pas tout a l’art de faire advenir le mystère et de lui donner sens. Patricia Reznikov est franco-américaine et vit à Paris. Depuis 1994, elle publie romans, nouvelles, poèmes, pièces de théâtre et albums pour la jeunesse. Son premier roman Toro a reçu le prix France Culture du premier roman et le dernier, Le Paon du jour, le prix Thyde Monnier de la SGDL et le prix Charles Oulmont en 2008.