Monique Nemer

Monique-NemerPaule-Henriette Lévy reçoit , Monique Nemer, qui publie « Emile, patriarche des Servan-Schreiber », aux éd. Eyrolles .

Interview du 17/02/2015


 

À propos du livre

41KXT1D5d3L
Au prisme du parcours singulier d’Emile Servan-Schreiber, co-fondateur du prestigieux quotidien économique Les Échos, Monique Nemer retrace l’histoire d’une illustre famille française d’origine prussienne et juive qui a profondément marqué le journalisme et la politique du XXe siècle, et a donné naissance à une dynastie de presse.
Émile est un esprit libre, épris des valeurs humanistes et passionné de progrès. Avec les siens, il traversa un demi-siècle de fureur et de barbarie, entre les hécatombes de la Première Guerre mondiale et la menace d’extermination de la seconde, sans se départir de l’insatiable « goût des autres » qui le conduira, dès les années 1930, à parcourir un monde en pleine métamorphose.
À partir de correspondances privées et de notes inédites, mais aussi de ses éditoriaux et essais, l’auteure évoque un homme à la fois attaché aux simples bonheurs familiaux et résolument moderne. Un amoureux de l’écriture, qui n’a cessé de vouloir voir pour savoir, et savoir pour dire.
« Cet homme, durant toute sa vie, sauf au creux de quelques angoisses imposées, est demeuré optimiste, et sa curiosité pour les multiples inventions de son siècle a nourri dans son esprit et dans son coeur une foi insubmersible dans le progrès. Par quoi sa trace, spécialement, méritait d’être restituée, en une période, la nôtre, où prospèrent à l’excès, chez beaucoup, devant l’avenir, le doute et le chagrin. »
Jean-Noël Jeanneney