Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
28 Juin 2017

Le Mossad investit dans la haute-technologie

Le service de renseignements israélien Mossad annonce la création d'un premier fonds d'investissement dans des entreprises de haute-technologie développant du matériel ou des services pouvant l'aider dans ses activités d'espionnage. Ce "fonds d'innovation technologique" surnommé "Libertad" va investir dans des "programmes de recherches et de développement de start-ups de technologies de pointe", a indiqué dans un communiqué le bureau du Premier ministre, dont dépend directement le Mossad. Parmi les secteurs privilégiés figurent les entreprises spécialisées dans la robotique, les systèmes miniaturisés, les technologies innovantes en matière d'informations cryptées "disposant d'une vitesse minimale de 100 gigabits tout en utilisant des méthodes non conventionnelles et d'avant-garde". Le Mossad entend aussi investir "dans les technologies d'identification automatique permettant d'établir des profils de personnalité, à partir des activités et des comportements sur internet ainsi que dans des entreprises spécialisées dans diverses méthodes visant à résumer automatiquement des documents", a précisé le communiqué. Pour réaliser ses opérations, le fonds Libertad n'agira pas comme un investisseur habituel. Le fonds ne prendra pas de participation directe sous forme d'actions. Il disposera d'une licence lui permettant d'utiliser à son profit les biens et services mis au point. Les sociétés conserveront toutefois la propriété intellectuelle de leur innovation et pourront faire appel à d'autres investisseurs privés pour leur levée de capitaux. Selon les responsables de Libertad, les investissements concernent "tout entrepreneur et entreprise ayant des idées innovantes et révolutionnaires répondant à nos besoins technologique". Pour ne pas risquer de pénaliser les entreprises sélectionnées notamment à l'exportation Libertad s'engage "à faire preuve de discrétion" et à ne pas publier de liste des entreprises sur lesquelles le fonds va miser. Libertad affirme être "ouvert à tous" et a donné son adresse mail pour recueillir des propositions (apply@libertad.gov.il) tout en précisant que les prises de participation pourront atteindre 2 millions de shekels, soit 500.000 euros par projet, voire davantage dans des "cas exceptionnels" (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/