Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
22 Mai 2018

Mirelle Knoll : le mobile antisémite remis en cause

Deux mois après le meurtre de la retraitée juive de 85 ans, retrouvée tuée à coups de couteau et brûlée dans son appartement du XIème arrondissement de Paris, Alex C, seul le suspect à avoir évoqué le mobile antisémite retire ce qu’il avait déclaré pendant sa garde à vue. Son complice Yacine M, qu’il accuse d’avoir porté les coups mortels, n’aurait finalement pas reproché à la victime « les moyens financiers et la bonne situation des juifs ». Interrogé par la juge d’instruction le 13 avril dernier, le délinquant de 22 ans, co-suspect dans le meurtre de Mirelle Knoll a corrigé sa version des faits selon le Parisien Aujourd’hui en France. « Ils ont juste parlé de la guerre de 39-45 avec l’extermination des juifs et de la libération de l’Algérie » aurait-il dit. Alors que son complice doit être entendu cet après-midi par le juge d’instruction, il esquisse désormais la piste d’une vengeance contre la vielle dame, rescapée de la rafle du Vel d’Hiv.

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/