Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
02 Nov 2017

L’auteur de l’attentat de New York assume son allégeance à l’EI

Sayfullo Saipov, qui a fauché passants et cyclistes à Manhattan a revendiqué son appartenance au groupe Etat islamique et déclaré aux enquêteurs être "satisfait" de son acte, a indiqué le parquet fédéral, qui l'a inculpé pour terrorisme. Au lendemain de l'attentat qui a fait huit morts et 12 blessés, le plus grave survenu à New York depuis septembre 2001, le président Donald Trump a dénoncé mercredi une politique migratoire laxiste. Selon la plainte déposée par le parquet fédéral après des interrogatoires à l'hôpital, où Saipov avait été transporté après avoir été blessé lors de son arrestation mardi, l'homme n'a montré aucun regret après sa virée mortelle, se disant "satisfait de ce qu'il a fait". Il a même demandé à pouvoir déployer le drapeau noir de l'EI dans sa chambre d'hôpital, selon les enquêteurs. Inspiré par de nombreuses images de propagande de l'EI retrouvées dans ses deux téléphones portables, il préparait son attaque "depuis un an environ" et s'était décidé pour une attaque au camion-bélier il y a deux mois, indique la plainte du procureur. Il a précisé avoir loué un camion le 22 octobre pour s'entraîner, et choisi le jour d'Halloween "pour être sûr qu'il y aurait beaucoup de gens dans les rues," ajoute la plainte. Après sa virée, il a crié "Allah Akbar" ("Dieu est le plus grand", en arabe) en sortant de son véhicule. S'il n'avait pas heurté un bus scolaire, Saipov prévoyait de faucher des piétons jusqu'au pont de Brooklyn, qui relie Manhattan à Brooklyn, a encore précisé le parquet. Si le parquet a souligné que l'enquête était encore loin d'être terminée, tous ces éléments ont permis d'inculper rapidement Saipov. Il est déjà cité pour deux chefs d'inculpation fédérale - violence et destruction de véhicules et soutien à une organisation terroriste étrangère, qui l'exposent à la prison à perpétuité. Le procureur de Manhattan, Joon Kim, a même évoqué une procédure qui permettrait de requérir la peine de mort. Le président américain Donald Trump a réclamé mercredi sur son compte Twitter que l'auteur de l'attentat de New York, qui a fait huit morts, se voit infliger la peine de mort. "Le terroriste de NYC était satisfait et a demandé que le drapeau de l'EI soit accroché dans sa chambre d'hôpital. Il a tué 8 personnes et en a grièvement blessé 12. IL DEVRAIT ETRE CONDAMNE A MORT !", a écrit Donald Trump sur Twitter (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/