Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
23 Fév 2018

Les ennuis judiciaires de Benjamin Netanyahu se confirment

La garde à vue de trois des principaux protagonistes dans des dossiers de corruption présumée dans lesquels le Premier ministre Benjamin Netanyahu pourrait être impliqué a été prolongée jeudi, a indiqué la police qui a recommandé le 13 février l’inculpation du 1er ministre pour corruption, fraudes et abus de confiance dans deux autres affaires. Deux de ses plus proches collaborateurs ont été arrêtés dans le cadre de deux nouvelles enquêtes.

Dans l’une d’elle, un tribunal de Tel-Aviv a prolongé jusqu’à lundi les gardes à vue du principal actionnaire de Bezeq, le plus important groupe de télécommunications israélien Shaul Elovitch et de son épouse. Tous deux faisaient partie des sept personnes arrêtées dimanche par la police.

Selon la presse, les investigations portent sur des faveurs gouvernementales qui pourraient avoir rapporté des centaines de millions de dollars à Bezeq, en contrepartie d’une couverture favorable à Benjamin Netanyahu et son épouse Sara dans Walla, un des sites d’information les plus influents appartenant à Shaul Elovitch

Par ailleurs, la garde à vue de Nir Hefetz, ancien porte-parole personnel de M. Netanyahu a été prolongée de trois jours, a ajouté la police. Les enquêteurs le soupçonnent avoir tenté d’acheter la bienveillance d’une magistrate. Selon la presse, il aurait offert à une juge le poste très haut placé de procureure générale. En échange, elle aurait dû s’engager à clore l’enquête sur l’emploi suspect de fonds publics à la résidence du Premier ministre, en particulier de la part de Sara Netanyahu.

Le troisième homme s’appelle Shlomo Filber. Ex-directeur général du ministère des Communications, il est présenté comme l’un des rares hommes de confiance de Benjamin Netanyahu. Arrêté lui aussi dimanche, il a négocié avec les enquêteurs un accord de coopération en échange d’un statut de témoin protégé lui garantissant qu’il n’irait pas en prison. Selon la presse, la police soupçonne Shlomo Filber d’avoir servi d’intermédiaire entre les Netanyahu et Shaul Elovitch dans les affaires concernant Bezeq et Walla (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/