Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
15 Nov 2017

Emmanuel Macron sonne la « mobilisation nationale » pour les quartiers en difficulté

Emmanuel Macron appelle à une "mobilisation nationale" pour les quartiers en difficulté, en affirmant que l'ensemble de sa politique économique et sociale était "bonne" pour les milieux défavorisés. "Avoir une ville, une vie, belles, ce n'est pas un luxe, ça ne doit pas être réservé aux plus fortunés", a clamé à Tourcoing (Nord) le président de la République lors de son premier discours sur la politique de la Ville. Il a reçu le soutien de l'ancien ministre de la Ville Jean-Louis Borloo, père de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), qui s'est dit prêt à contribuer à cette mobilisation. Emmanuel Macron a choisi un lieu emblématique du renouveau urbain dans les Hauts-de-France pour s’exprimer : la Plaine Images, une ancienne filature qui accueille, en zone franche, une centaine d'entreprises audiovisuelles et de jeux vidéo. "Je veux que le visage de nos quartiers ait changé d'ici la fin du quinquennat", a-t-il lancé, en précisant qu'un "plan de mobilisation générale" serait établi d'ici à février 2018. Le président a pris soin de saluer le président LR des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, notamment pour son action en faveur de l'apprentissage, et Jean-Louis Borloo, se félicitant de voir l'ancien président de l'UDI, aujourd'hui retiré de la vie politique, remettre "les gants" pour lui. Emmanuel Macron a énuméré une série de mesures concrètes pour "remettre la République au coeur de nos quartiers", que ce soit par l'augmentation des forces de police, des places de crèches ou une amélioration des transports. Le gouvernement parie aussi sur le retour des "emplois francs", un système de prime pour les entreprises embauchant les habitants des quartiers populaires. Ils seront expérimentés l'an prochain dans sept agglomérations en banlieue parisienne mais aussi à Lille et Angers. Ces emplois francs sont "le pendant indispensable de la lutte contre la discrimination", qui fera l'objet d'un "plan de lutte", selon le président. Le chef de l'Etat a en outre fait une priorité de la lutte contre la radicalisation, qui "s'est installée" dans certains quartiers "parce que la République a démissionné" (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/