Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Les livres

02/10/17

Souvenirs de la marée basse aux éditions du Seuil

souvenir de la maree basse

Emission: Les livres

Nager. Nager pour fuir les contraintes, pour échapper aux vies imposées, aux destins réduits. Nager pour inventer sa sensualité, préserver sa fantaisie. C'est ce qu'a sans doute ressenti Jackie toute sa vie, commencée en 1919 et menée selon une liberté secrète, obstinée, qui la faisait, dans un âge bien avancé, parcourir des kilomètres pour aller se baigner sur sa plage préférée, à Villefranche-sur-Mer. Entre-temps, elle s'était mariée, avait quitté Lyon pour Arcachon, puis, devenue jeune veuve, avait échangé le cap Ferret contre le cap Ferrat, avec sa mer plus chaude, son grand été.

Qu'a-t-elle légué à sa fille Chantal ? Quelque chose d'indomptable, ou de discrètement insoumis, et cette intuition que la nage, cette pratique qui ne laisse aucune trace, est l'occasion d'une insaisissable liberté, comme lorsque jeune fille, au début des années 30, Jackie avait, en toute désinvolture, enchaîné quelques longueurs dans le Grand Canal du château de Versailles sous l'oeil ahuri des jardiniers.

Chantal Thomas grandit entre Jackie, une mère loufoque, lunatique, une femme «oublieuse »refusant toute contrainte, grande nageuse et Félix un grand père poète sans oublier Eugénie la grand-mère aimante. Jackie dans sa « quête de vacances illimitées » fuit l’ennui conjugal. Heureuse dans l’eau, triste à la maison !

A Arcachon où elle vit, Chantal est une enfant de la plage différente des enfants venus en vacances. Avec son amie Lucille, elle bâtissent des poupées de sable aux cheveux d’algues et aux yeux de coquillages, elles parlent en secret de princesse du Palais des Mers et du cruel Maitre des Dunes. Elles sont les chiffonnières de la mer ! Devenue veuve Jackie quitte la cote océane pour la méditerranée. Elle change de plage car il lui semble plus aisé de découvrir le bonheur auprès d’un rivage. Chantal évoque la passion de sa mère à nager avec obstination, partout, seule dans son crawl élégant à des heures changeantes et jusqu’à un âge très avancé. Un âge où petit à petit la mémoire va la quitter. Chantal devenue adulte aura comme sa mère toujours besoin de vivre, durant ses déplacements, du côté marin et non du côté «champêtre et terrien». Elle veut des horizons à perte de vue, du sable de l’eau, se sentir libre ! ce serait dommage de passer à côté de ce petit bijoux de lecture …

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/