Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / Un monde de livres

26/05/16

Sous le charme des faits divers et de la Haute couture.

Emission: Un monde de livres
Invité(s): D’andigné Alice, Goyet Mara, Lechrist Aude

Josyane SAVIGNEAU reçoit aujourd’hui Alice D’ANDIGNÉ, responsable de la fiction française chez Stock, Mara GOYET, professeure de Français et romancière, pour son essai Sous le charme du fait divers, et Aude LECHRIST pour son roman Une allure impeccable.

Alice D’ANDIGNÉ a édité ces deux ouvrages chez Stock. « Deux livres dont je suis très fière car ils ont de la personnalité ». « La littérature c’est raconter, taire, dévoiler, provoquer le mystère ». Une allure impeccable est un roman très fort et émouvant. Bien que se situant dans les années 50, Aude LECHRIST nous livre une histoire où le personnage central est très moderne de par ses ambiguïtés. Dans son essai, Sous le charme du fait divers, Mara GOYET défend le point de vue selon lequel le fait divers est une façon de vivre notre monde d’aujourd’hui. C’est un phénomène du quotidien. Souvent brutal et local, à fort contenu littéraire. C’est un livre plein d’humour, ce qui est une gageure pour traiter d’un tel sujet.

Mara GOYET, cet essai prolonge le texte de Roland Barthes sur la structure du fait divers, c’est ce qui m’a donné l’envie d’écrire ce livre. Un fait divers ça ne ressemble à rien, c’est un peu tout mais quand on en croise un, on est sûr que c’en est un. C’est sur un fond d’ennui que les faits divers prennent de l’importance. La province est le monde idéal du fait divers. Le fait divers nous renvoie à nos ressorts psychologiques, à nos structures familiales et à ce qu’il y a de plus sombre en nous. Les acteurs de faits divers perdent en humanité ce qu’ils gagnent en célébrité. C’est un monde qui n’obéit pas aux mêmes règles que le nôtre, il n’a pas la même morale, il n’en a pas d’ailleurs ! Trois questions sont posées : le fait divers est-il un « opium du Peuple » ? Excite-t-il le sentiment sécuritaire ? Est-ce qu’il détourne de l’essentiel ou, au contraire, est-ce qu’il révèle profondément la société ? Quoi qu’il en soit, c’est l’énigme irrésolue qui fascine.

Aude LECHRIST, Une allure impeccable s’inspire de l’autobiographie du mannequin Freddy. Freddy est une femme complexe menant une double vie, célèbre mannequin le jour, dirigeant la nuit Le Carrosse, un club des Champs Elysées sous le nom et l’apparence de Frédé. C’est dans les années 50 que l’on assiste à la naissance de la Haute Couture contemporaine. On ne sait rien de Freddy après 1960, sauf qu’elle continue de diriger Le Carrosse. C’est une rencontre avec Patrick Modiano qui permettra à Aude Lechrist d’en apprendre davantage sur Freddy/Fredé. Une allure impeccable nous permet de pénétrer dans le monde de la Haute Couture, d’y comprendre le pouvoir que les mannequins ont sur le vêtement, pourquoi l’on dit qu’une robe portée par un mannequin qui ne l’aime pas est condamnée. Dans la hiérarchie des mannequins, le mannequin vedette ne porte pas seulement les grandes créations, c’est la muse du couturier, c’est elle qui va l’inspirer. Le couturier sait qu’il a besoin de la narration du mannequin. Cet ouvrage n’est pas une biographie romancée, c’est un roman. Ne cherchez pas la réalité dans ce qui est écrit…

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/