Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid

Accueil / / / L'invité du 12/13

04/09/17

Philippe Val au micro de Michel Gad Wolkowicz de L’Association « Schibboleth » et Jean Birenbaum de RCJ

Michel Gad Wolkowicz & Philippe Val

Emission: L'invité du 12/13
Invité(s): Val Philippe

Invité du 12/13 Philippe Val et Michel Wolkowicz de l’association Schibboleth pour leur Forum Exceptionnel organisé en partenariat avec RCJ : Psychopathologie d’un meurtre, Anatomie d’un silence - Halimi, d’Ilan à Sarah : un syndrome contemporain le Jeudi 14 Septembre 2017, à l’Espace Rachi, 20h.

Cachez cette identité que je ne saurais voirÀ propos du livre : Cachez cette identité que je ne saurais voir "

paru aux éditions Grasset

« Depuis le 11 septembre 2001, c’est par milliers que les démocraties modernes comptent leurs citoyens assassinés, victimes d’une guerre identitaire. Nous n’en sortirons victorieux qu’à la condition de transmettre la connaissance et l’amour de notre démocratie. Mais comment faire si l’histoire de celle-ci n’est pas enseignée ? Et pire encore, si cette histoire, qui est la nôtre, fait l’objet d’un rejet, d’une scandaleuse dissimulation ? Pendant des siècles, l’Europe de l’Ouest était les confins du monde connu où les exclus, les commerçants, les aventuriers, les convertis de toutes sortes sont venus s’amalgamer pour inventer une civilisation où tous seraient des citoyens de plein droit.

Notre précieuse identité, c’est d’abord celle d’un peuple de bâtards, seul capable de penser le droit et la liberté universels. Il y a en chacun de nous un Grec, qui, depuis deux mille cinq cents ans, arpente l’agora en améliorant sa définition du juste et de l’injuste, un Juif qui ne cesse d’interroger la langue pour lui faire dire un droit universel, et tout un peuple de bâtards qui met son génie à leur prêter main-forte.

Voilà notre véritable identité, celle que nous devons chérir (avant toutes les autres). Cette identité, elle est ce que nous sommes de plus élevé. Elle est la seule qui vaille qu’on la revendique haut et fort, que notre fierté la féconde, qu’on la défende quand elle est attaquée, et qu’on l’aime passionnément.

Pour l’heure, elle est une Belle au Bois Dormant. Cachez cette identité que je ne saurais voir se penche sur elle pour lui dire que l’heure du réveil est venue. »

À propos du livre : Le sujet face au réel, et dans la transmission "

paru aux éditions In Press

le sujet face au reel et dans la transmissionIdentité, appartenance, mais aussi frontières, nation, parentalité…  des questions omniprésentes dans le débat et les conflits aujourd’hui et qui interrogent le rapport du sujet à la réalité.

Le « sujet » est au centre de la clinique du contemporain. De sa construction dans l’enfance et l’ado-lescence, des processus de symbolisation, d’identification et de subjectivation… dépend le rapport à la réalité. Du nouage du sujet de l’inconscient et du sujet collectif va naître le sujet politique : le citoyen capable d’assumer une responsabilité individuelle et collective, une liberté responsable, une éthique de la vérité historique et psychique.

Cet ouvrage, en questionnant « le sujet face au réel », est au cœur des problématiques sociétales et des enjeux civilisationnels. Face à la perversion totalitaire et à la terreur destructrice, les auteurs interrogent les faiblesses de nos démocraties : la peur, la haine, le conformisme groupal, la bien-pensance, l’« amour des certitudes » ou le déni du réel.

Les questions de l’identité, de l’appartenance, de ce qu’est un peuple, du rapport au désir et à la Loi sont omniprésentes dans le débat et les conflits aujourd’hui, au travers de celles des frontières, de la nation, de la parentalité. Cette préoccupation ne serait-elle pas symptomatique d’une transmission brisée, d’une désespérance du sujet  à « faire parler le destin » ?

« Pourquoi me préoccuperais-je des générations suivantes, qu’ont-elles fait pour moi ? » se demandait Groucho Marx, qui nous dit en creux, et avec l’humour, quelque chose d’une transmission conflictuali-sable, créatrice, du désir et d’une responsabilité réciproque entre générations.

Sont convoqués ici des auteurs de référence, psychanalystes, médecins, historiens, philosophes, géo-politiciens, juristes, économistes, scientifiques, littéraires et artistes plasticiens et cinéastes…

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/