Mémoires vives

dimanche 2 avril 2017, 13h05 - 13h30

 

Diffusion le 26/03/2017

Émission de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, préparée par Rachel Rimmer, présentée par Kristel Le Pollotec.
 
Invités: Nathalie Grenon, directrice Cercil musée mémorial et Charles Waserscztajn.
 

Part I


 

 

À propos du livre

 
Sauvé d’Auschwitz par l’Assistance publique
Publié aux éditions Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv
 
Pour Charles Waserscztajn, tout a commencé par une erreur sur son dossier d’enregistrement à l’Assistance Publique, le 6 décembre 1940. Tauba, sa mère juive polonaise réfugiée en France depuis 1938, totalement démunie, sans solution, pense confier « provisoirement » son enfant à l’institution publique. En fait, est enregistré un abandon « définitif ». Cette erreur sauvera l’enfant de la déportation, mais elle aura d’autres conséquences, tragiques : elle séparera définitivement l’enfant de sa mère. Et celle-ci, engagée dans de nombreuses démarches pour récupérer son enfant, refusera de quitter Paris, au péril de sa vie… C’est en s’appuyant sur de nombreux documents d’archives retrouvés à l’Assistance Publique, à Auschwitz, aux Archives Nationales, à la Préfecture de Police de Paris, au Shd de Caen, au Mémorial de la Shoah, aux archives départementales, et enfin au Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv, tous reproduits dans cet ouvrage, que Charles a pu reconstituer son histoire. Serge Klarsfeld, Antoine Rivière et Catherine Thion, apportent un éclairage historique à ce récit.