Les matinales

mardi 4 avril 2017, 11h05 - 11h55

Les Matinales, émission présentée par Sandrine Sebbane.

Sujet : «L’Histoire de France et ses amours célèbres» autour du livre de Gonzague Saint Bris, écrivain et historien «Déshabillons l’histoire de France » et Karine Hann, membre du grand prix du roman historique et auteur du livre « Reine des lumières » aux éditions du Rocher.
 

 

 

À propos du livre

 
« Reine des Lumières « 
aux éditions du Rocher.
 
1745 – Jeanne-Antoinette Le Normant d’Étiolles, née Poisson, accède officiellement au statut de favorite. Véritable révolution de palais, qui voit s’établir une femme de petite noblesse aux côtés de Louis XV. Les mauvaises langues parient d’ailleurs sur la brièveté de sa faveur. Or, grâce à son charme, à son intelligence, à sa jovialité et à sa bienveillance, celle qui est bientôt titrée marquise de Pompadour conquiert au contraire durablement le coeur du roi et devient, au-delà de l’alcôve, une éminence grise dont l’influence politique et artistique s’accroît inexorablement. Bâtisseuse infatigable, esprit éclairé, esthète cultivée et raffinée, elle est l’amie des philosophes, des hommes de lettres, des scientifiques, des peintres et des musiciens, qu’elle protège, pensionne et encourage.
Avec talent et érudition, Karin Hann nous livre, à travers une fresque romanesque très vivante, l’étourdissante chronique d’un règne singulier, à la rencontre des plus grandes figures qui l’ont éclairé. Voltaire, Rousseau, Diderot, Casanova, Boucher, Beaumarchais, Buffon, le chevalier d’Éon, y côtoient l’audacieuse marquise dont l’éclat incomparable rayonne sur cette époque foisonnante. Femme attachante et mystérieuse, madame de Pompadour intrigue et séduit, car plus encore que la favorite du roi, elle fut bel et bien… la reine du siècle des Lumières !
Karin Hann doctorante en lettres, membre du Grand Prix du roman historique, est l’auteur des romans historiques Althéa ou la colère d’un roi (Robert Laffont, 2010), Les Lys Pourpres (2012), Les Venins de la Cour (2013) et Raison Souveraine (2015) aux Éditions du Rocher.
Elle est aussi membre du jury du prix Marcel Pagnol et auteur de deux livres de fond aux Éditions du Rocher : Marcel Pagnol, un autre regard (2014) et Passionnément Gainsbourg (2016), qui éclairent les oeuvres de ces écrivains.
Biographie de l’auteur

 
Karin Hann doctorante en lettres, membre du Grand Prix du roman historique, est l’auteur des romans historiques Althéa ou la colère d’un roi (Robert Laffont, 2010), Les Lys Pourpres (2012), Les Venins de la Cour (2013) et Raison Souveraine (2015) aux Editions du Rocher. Elle est aussi membre du jury du prix Marcel Pagnol et auteur de deux livres de fond aux Editions du Rocher : Marcel Pagnol, un autre regard (2014) et Passionnément Gainsbourg (2016), qui éclairent les oeuvres de ces écrivains.

 

À propos du livre

 
« Déshabillons l’histoire de France « 
aux éditions du Rocher.
 
 » La France est encore le pays dans le monde où la sensualité est souveraine, la nation qui se consacre le plus et le mieux à la volupté d’aimer !  »

Les Français gardent intacte la nostalgie des amours célèbres qui ont marqué et influencé leur histoire. On ne compte pas les décisions politiques prises sous l’effet de l’amour, de la passion, du désir. Gonzague Saint Bris nous fait revivre ces aventures voluptueuses et brûlantes, indissociables de notre roman national.

Nul n’a oublié l’insatiable Charlemagne, Henri IV le Vert galant, François Ier le géant amoureux, Louis XIV le souverain séducteur, Louis XV l’érotomane, jusqu’à Félix Faure, président de la République, mort au palais de l’Élysée dans les bras de sa maîtresse.

Des folies gauloises aux vertiges du libertinage, l’auteur déshabille l’histoire de France. Porté par une plume superbe, il nous offre un livre qui s’ouvre comme un coffret aux mille secrets, à l’image de ce que révélait Gustave Flaubert :  » chacun de nous a dans le cœur une chambre royale ; je l’ai murée, mais elle n’est pas détruite.  »

Avec truculence, mais aussi la plus grande rigueur historique, l’écrivain flamboyant montre que pouvoir et sexe ne font qu’un. Il porte un regard nouveau sur ces liaisons dangereuses, pourtant tissées dans la tapisserie du temps.

Un tableau inédit et passionnant des mœurs françaises

 
Gonzague Saint Bris, écrivain, historien et journaliste, est l’auteur de cinquante ouvrages, dont vingt biographies. Il a reçu en 2002 le prix Interallié pour son roman Les Vieillards de Brighton et, en 2016, le prix Hugues Capet pour l’ensemble de son oeuvre. Il est le président – fondateur de La Forêt des Livres et du Festival du Film Romantique de Cabourg.