Mémoires vives

dimanche 5 février 2017, 13h05 - 13h30

 

Diffusion le 05/02/2017

Émission de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, préparée par Rachel Rimmer, présentée par Eve Sezeftel
 
Invité: Serge Bromberg
 

 

 

À propos du Coffret de DVD

 
TRÉSORS DU CINÉMA YIDDISH
 
Le Yiddish est une langue, une musique, une mélodie, un chant qu’on n’entend presque plus. Le cinéma Yiddish, c’est tout au plus une centaine de films destinés à un public juif vivant ou venant d’Europe de l’Est, tournés essentiellement en Pologne, en Russie et aux USA entre 1930 et 1950. Un monde disparu, évaporé avec ses spectateurs il y a plus d’un demi-siècle. Parmi ces films invisibles, nous avons choisi quatre titres emblématiques, Mir Kumen On, Nous arrivons (1936), Dybuk, Le Dibbouk (1937), Tevya the Milkman, Tevye le laitier (1939) et Lang iz der weg, La Route est longue (1949).

Nous les avons restaurés pour faire revivre les images, et entendre à nouveau les mots, les sons et les ambiances d’un monde qui a perdu sa voix. Dans ces témoignages précieux, certains reconnaitront des images d’enfance, des liens avec des origines racontées, des éclats de vie où sourient ceux que l’on n’a pas connus. Ces films sont un voyage dans le temps, souvent produits avec des moyens modestes et dans des conditions terribles… mais ils sont là. Simples. Sincères. Quatre grands films, quelques courts métrages invisibles, et des rires d’enfants. Un tout petit moment d’éternité, tout simplement.

_____________________________

• DVD 01 – MIR KUMEN ON

Alors que de milliers de juifs subissent le joug des lois antisémites, le sanatorium Medem, situé à quelques kilomètres de Varsovie, offre aux jeunes enfants juifs menacés par la misère et la maladie, un havre de paix, d’entraide et d’éducation. Pour préparer l’avenir, pour que les enfants soient prêts pour demain, Mir Kumen On est un chant d’espoir bien plus grand que les cris de haine.

• DVD 02 & 03 DYBUK (version longue et version courte)

Dibbouk – l’esprit d’un mort qui vient venir habiter le corps d’un vivant – est au coeur de l’histoire d’amour impossible entre Léa et Chanan. Sander et Nissan, leurs pères, se sont promis dans leur jeunesse de marier leurs enfants lorsqu’ils en auront. Devenu riche, Sander a oublié son serment et préfère donner sa fille à un bon parti plutôt qu’au fils de Nissan dont elle est éprise. Apprenant que Léa est promise à un autre, Chanan meurt et son esprit vient habiter le corps de sa bien-aimée.

• DVD 04 – TEVYA

Nous sommes en Ukraine au début du XXème siècle. Tevye, juif pieux amoureux des traditions, a sept filles dont Khave, courtisée par Feyda le fils d’un haut dignitaire de la région. Cette dernière fait le choix de s’éloigner de la religion et d’épouser celui qu’elle aime, qui n’est pas juif. Passés les mises en gardes inutiles et les rappels au devoir de se marier dans la communauté, c’est le monde de Tevye qui disparaît, et à travers celui-ci une identité, des repères, et le sens même de son existence. Mais l’antisémitisme monte, et c’est bientôt la situation de tous les juifs russes qui est remise en cause…

• DVD 05 – LANG IZ DER WEG

À la fin des années 1930, le destin d’une famille juive polonaise se voit emportée par la tragédie de l’histoire et l’horreur de la Shoah. Ce film semi-documentaire nous plonge au coeur du désastre et de ses lendemains, et nous fait revivre la douleur et le cauchemar où seule une reconstitution fictionnelle pouvait rétablir autant de vérité.