Application pour Tablette et Mobile Bien plus qu'une radio
Téléchargez notre application
disponible pour iOSAndroid
11 Jan 2018

Tsahal traque les terroristes palestiniens auteurs du meurtre de Raziel Shevah

L'armée israélienne a déployé ses forces autour de la ville de Naplouse en Cisjordanie à la recherche des meurtriers d'un habitant israélien assassiné, enterré à Havat Gilad. Les soldats ont installé des checkpoints aux entrées et sorties de la grande ville palestinienne contrôlant méticuleusement les identités et fouillant les véhicules. L'armée a aussi mobilisé des renforts pour prendre part à la chasse à l'homme mais aucune arrestation n'a été rapportée en soirée en lien direct avec le meurtre. Le rabbin Raziel Shevah, 35 ans, père de six enfants, a été tué par balles mardi soir alors qu'il circulait dans sa voiture près de de Havat Gilad où il vivait. Un véhicule s'est porté à sa hauteur avant que ses occupants n'ouvrent le feu, Au total, 22 impacts de balle ont été dénombrés. L'assassinat de Raziel Shevah a attisé les flammes, y compris côté américain, contre l'Autorité palestinienne -qui fait office de gouvernement dans les zones de Cisjordanie sous son contrôle- à laquelle les Israéliens reprochent de soutenir financièrement les auteurs d'attentats emprisonnés ainsi que leurs proches. Benjamin Netanyahu a accusé l'Autorité palestinienne de "financer et encourager le meurtre". Cette politique revient à dire aux Palestiniens : "Tuez un Israélien et devenez riche", a-t-il déclaré à la presse, "quel message cela délivre-t-il à des enfants palestiniens impressionnables ?" "Le Hamas tresse les louanges des meurtriers et les lois de l'Autorité palestinienne vont récompenser financièrement les auteurs de l'attaque. Ne cherchez pas plus loin pour voir pourquoi il n'y a pas de paix", a écrit de son côté l'ambassadeur américain en Israël, David Friedman, sur Twitter. Selon des chiffres du ministère israélien de la Défense publiés mardi, l'Autorité palestinienne a versé en 2017 1,2 milliard de shekels (300 millions d'euros), soit 7% de son budget annuel, aux auteurs d'attentats emprisonnés par Israël et à leurs familles. Un Palestinien condamné de trois à cinq ans de prison reçoit l'équivalent de 600 dollars par mois, un autre qui purge une peine de 20 à 35 ans a droit à 2.900 dollars jusqu'à la fin de sa vie. Malgré les pressions, l'Autorité palestinienne a toujours refusé de mettre fin à ces paiements, "le prestige" des milliers de prisonniers est grand (avec AFP)

Partagez PARTAGEZ
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter

Cela peut aussi vous intéresser

Evénements, bons plans, ...
Rejoignez
-nous


RCJ le Club

RCJ Le club propose une fois par mois des événements culturels, avant-première de film, théâtre, concerts privés, voyages. Rejoignez-nous, vous allez adorer.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook RCJ Twitter RCJ

/