Assad accuse les Occidentaux

Bachar al-Assad accuse les pays occidentaux « et principalement les Etats-Unis » d’avoir monté de toute pièce l’attaque chimique du 4 avril dernier, faisant 87 morts selon l’OSDH, dans le nord-est du pays « pour servir de prétexte » aux bombardements américains du 7 avril contre une base aérienne du régime. Le Président syrien estime cependant que sa « puissance de feu, [sa] capacité à attaquer les terroristes n’a pas été affectée part cette frappe ».