Retour à la normale à Orly

La situation revient progressivement à la normale à l’aéroport d’Orly, au lendemain de l’attaque d’une patrouille de l’opération Sentinelle dans l’aérogare par un homme d’origine tunisienne de 39 ans qui a été abattu. Il était « là pour mourir par Allah » et promettait « des morts », tels furent ses derniers mots, selon le procureur de la République de Paris. François Molins a dessiné « un individu extrêmement violent » avec une intention terroriste », déterminé à aller « jusqu’au bout ».