Erdogan attaque encore les Pays-Bas

La crise diplomatique entre la Turquie et l’Union Européenne s’est encore aggravée après le discours prononcé par Recep Erdogan hier. Le président turc a accusé les Pays-Bas d’être responsable du massacre de Srébenica en 1995, un génocide qui avait fait plus de 8000 morts bosniaques. Le Premier ministre néerlandais a condamné une « falsification nauséabonde de l’historie ».