Une rencontre « amicale »

Benjamin Netanyahu était reçu avec les honneurs hier à la Maison Blanche pour sa première rencontre avec Donald Trump depuis son élection. En accueillant à Washington son « ami », le Président américain a vanté les liens indestructibles des Etats-Unis avec Israël, tout en appelant le Premier ministre israélien à « la retenue » sur la poursuite des implantations dans les territoires palestiniens. Donald Trump a en revanche marqué une vraie rupture dans la politique américaine au Proche-Orient en affirmant que « la solution à deux Etats n’était pas la seule possible pour régler le conflit », assurant être ouvert à d’autres alternatives si elles menaient à la paix. L’ONU a immédiatement réagi en rappelant que « tout doit être fait » pour une solution à deux Etats.