L’offensive d’Erdogan sur l’université

turquieLe pouvoir turc poursuit sa dérive totalitaire. Le président Recep Tayyip Erdogan a décidé de nommer les recteurs d’université. Après la tentative de coup d’Etat du 15 juillet dernier, les élections des recteurs dans les 181 universités du pays ont été suspendues. Le gouvernement affirme que les remplacer par une nomination directe permettra d’éviter les luttes de clans dans les établissements. Une décision qui suscite l’inquiétude des professeurs et étudiants qui redoutent une ingérence gouvernementale.