Le PC ne veut pas de Jean-Luc Melanchon

iujn_oieuyhaocjyciu_uhyajc_uyapc_ac_Les cadres du Parti communiste français ne veulent pas soutenir Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle 2017. La conférence nationale du PCF a refusé, le ralliement au cofondateur du Parti de gauche et a appelé à une candidature indépendante. C’est un désaveu pour le secrétaire national, Pierre Laurent, qui défendait cette option. « C’est une belle leçon de démocratie », a-t-il déclaré, beau joueur devant cette large défaite. Vendredi, le secrétaire national avait effectivement témoigné de sa préférence à un ralliement, l’option choisie en 2012 sous la bannière du Front de gauche. La conférence nationale du PCF, qui se réunissait samedi à Paris, devait choisir entre deux options : soutenir le cofondateur du Parti de gauche ou présenter un candidat communiste. Sur les 519 votants qui se sont exprimés sur la stratégie à adopter, 274 (53,69%) ont choisi l’option d’une candidature communiste pour la présidentielle. L’option appelant à voter pour Jean-Luc Mélenchon n’a recueilli que 218 voix (44,31%). Rien n’est pour autant jouer pour Jean-Luc Mélenchon : ce sont les quelques 50 000 militants du parti qui détiendront la décision finale lors d’un scrutin prévu du 24 au 26 novembre et organisé dans chaque section ou fédération du PCF.