Attentat déjoué en France

bbbbbbbbbbbbbbbbbbb

Ismaël K. (17 ans), Djebril A. (23 ans) et Antoine F. (19 ans), soupçonnés d’avoir projeté l’attaque d’une installation militaire et la décapitation d’un officier au nom du jihad, ont été déférés ce vendredi au parquet de Paris. Une information judiciaire a été ouverte du chef d’association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme ayant pour objet la préparation d’un crime d’atteinte aux personnes. Le parquet a requis le placement en détention provisoire des trois individus, indique François Molins, le procureur de la République de Paris. En garde à vue, les trois terroristes présumés se sont réclamés de l’organisation de l’État islamique (EI) et ont revendiqué leur engagement jihadiste, précise le communiqué du magistrat. François Molins ajoute que «le plus jeune des suspects a reçu l’instruction d’un jihadiste du groupe Etat islamique (EI), actuellement présent en Syrie, de frapper en France». Ce message lui a été transmis quand il s’est retrouvé dans l’impossibilité de partir en Syrie pour y mener le jihad, après avoir été repéré par les services de renseignement.