Gröning demande pardon

Hier s’est ouvert, devant le tribunal de Lunebourg dans le nord de l’Allemagne, le oskar-groening-150x150procès d’Oskar Gröning, un ancien Waffen SS, accusé de complicité dans la mort de 300 000 Juifs déportés en 1944 dans le camp d’extermination nazi d’Auschwitz. « Pour moi, il ne fait aucun doute que je me suis rendu coupable moralement. Je demande pardon. Pour ce qui relève de ma responsabilité juridique, c’est à vous de trancher. » Comme cela était attendu, Oskar Gröning a pris la parole dès le début de son procès. L’ancien Waffen SS a reconnu avoir travaillé dans le camp d’extermination nazi, où il était chargé de récupérer les devises que les déportés avaient sur eux a leur arrivée. L’accusé, âgé de 93 ans risque entre trois et quinze ans de prison.