Elections anticipées en Israël

Les députés israéliens ont voté hier soir la dissolution du Parlement, ouvrant la voie à la tenue d’élections anticipées le 17 mars 2015. 93 députés ont voté en faveur de la dissolution de la Knesset, aucun contre. Cette décision, soutenue par l’opposition, a été provoquée par le limogeage la semaine dernière par Benjamin Netanyahu de deux ministres centristes : Yaïr Lapid et Tzipi Livni. Trois ans avant la fin de la législature, le Premier ministre a lui aussi réclamé des élections en affirmant qu’il ne pouvait plus diriger le pays. « Le Premier ministre a fait deux erreurs. Sa première erreur a été qu’il a conduit Israël vers des élections inutiles. La seconde erreur est qu’il va les perdre », a déclaré à la tribune de la13529210-israel-le-parlement-dissous-elections-anticipees-le-17-mars[1]Knesset Yaïr Lapid.