70e anniversaire du soulèvement du ghetto de Varsovie

Insurrection du Ghetto de Varsovie. Photo extraite du « rapport Stroop » que Jürgen Stroop adressa en mai 1943 à Heinrich Himmler. La légende originale en allemand est « Forcés hors de leurs caves ». Cette photo est l'une des plus célèbres de la Seconde Guerre mondiale.

Insurrection du Ghetto de Varsovie. Photo extraite du « rapport Stroop » que Jürgen Stroop adressa en mai 1943 à Heinrich Himmler. La légende originale en allemand est « Forcés hors de leurs caves ». Cette photo est l’une des plus célèbres de la Seconde Guerre mondiale.

Le président polonais Bronislaw Komorowski participera à la cérémonie visant à honorer la mémoire des centaines de juifs qui ont lutté, en vain, contre les Nazis en 1943.

Des habitants de Varsovie ont aidé au nettoyage du cimetière juif de la rue Okopowa, répondant ainsi à l’appel des autorités polonaises pour qu’ils s’impliquent dans la commémoration de cette tragédie juive.

Le grand rabbin de Pologne, Michael Schudrich, a aussi dévoilé une mézouza (parchemin en hébreu contenu dans un boîtier décoratif) à l’entrée du musée d’Histoire des Juifs de Pologne, qui ouvrira ses portes aujourd’hui.

Source/Photos: huffingtonpost.ca, 14 avril 2013

À Paris, la commémoration officielle du Soulèvement du Ghetto de Varsovie aura lieu le dimanche 21 Avril à 17h, au Mémorial de la Shoah.

http://www.fondationshoah.org/FMS/spip.php?article2022

À Varsovie même, un programme de commémoration s’étalant du 19 avril au 16 mai — dates de début et fin de l’insurrection –, a été préparé par le Musée d’Histoire des Juifs de Pologne et plusieurs institutions dont la Fondation Shalom, la Communauté Juive de Varsovie, et l’Institut Historique Juif Emanuel Ringelblum.

D’autres cérémonies seront dédiées à cette commémoration, notamment :

Le 18 avril à 20 h, concert cérémonie interprété par l’Orchestre Philharmonique d’Israël et dirigé par Zubin Mehta, au Grand théâtre.

Le 19 avril à 10 h, cérémonie au Monument aux Héros du Ghetto, avec la participation d’insurgés du soulèvement, de Bronisław Komorowski (Président de la République de Pologne), de Shimon Peres (Président de l’Etat d’Israël), de Hanna Gronkiewicz-Waltz (Maire de Varsovie), de représentants du gouvernement, du Parlement et du Sénat de la République de Pologne, de représentants des communautés juives et d’invités.

Les cérémonies débuteront avec la sonneries des cloches et des alarmes de la ville et seront suivies par une marche silencieuse jusqu’au Monument de l’Umschlagplatz, littéralement « Place de transbordement »-, un monument inauguré en 1988 marquant la place de Varsovie d’où partaient en 1942 et 1943 les convois de déportation des Juifs.

La partie officielle se poursuivra au Musée de l’Histoire des Juifs Polonais.

D’autres évènements marqueront cette commémoration, dont la remarquable distribution de jonquilles. Cette fleur symbolise le souvenir, le respect et l’espoir. Elle s’épanouit en avril, le mois du soulèvement du ghetto.

Du 19 au 21 avril, des centaines de volontaires distribueront des jonquilles en papier et raconteront aux passants la symbolique qu’elles représentent. L’objectif est de rappeler aux habitants de Varsovie qui n’ont pas connu la guerre, peu conscient de cet évènement marquant de l’histoire de la Pologne, le soulèvement héroïque du ghetto et son anéantissement qui mis pratiquement fin à l’existence de la communauté juive de Varsovie.

Source : Union des Sociétés Juives de France