Tuerie de Toulouse : Le soldat blessé par Merah est sorti de l’hôpital, toujours paralysé

Photographe : Eric Cabanis/AFP. Un soldat monte la garde sur le site de la tuerie à Montauban, le 15 mars 2012

Le parachutiste du 17e RGP de Montauban blessé par Mohamed Merah est sorti de l’hôpital il y a quelques jours, toujours paralysé, a-t-on appris mardi auprès du service de presse des armées.

Loïc Riber, un Antillais de 25 ans, est tétraplégique depuis que le tueur au scooter lui a sectionné la moelle épinière d’une balle tirée à bout portant, le 15 mars, devant la caserne de son régiment à Montauban. Il a été transféré dans un centre de rééducation spécialisé.

« Il est pour l’instant paralysé et il a été transféré dans un institut spécialisé pour ce type de pathologie. Ses jours ne sont plus en danger », a déclaré à l’AFP un officier du Sirpa-Terre.

Une autre victime de Mohamed Merah, Aaron Bijaoui, 15 ans, est sortie de son hôpital toulousain le 12 avril après plusieurs opérations pour traiter des blessures à un poumon et à l’estomac.

Mohamed Merah a successivement tué Imad Ibn Ziaten, un soldat du 1er Régiment du train parachutiste (RTP), à Toulouse le 11 mars, avant d’ouvrir le feu devant le 17e RGP de Montauban sur trois militaires, dont deux seront tués: Abel Chennouf et Mohamed Farah Chamse-Dine Legouade. Enfin, devant le collège-lycée juif Ozar Hatorah, il a abattu trois enfants et un enseignant.